Fort Invincible (Only the valiant) 1951


Test DVD - Fort Invincible (Only the valiant) 1951 - Western Movies - DVD Z2 Artus films


Résumé : Le nouveau Mexique, après la Guerre de Sécession, le capitaine Richard Lance et son scout Joe Harmony arrive au Fort Invincible pour le trouver brûlé et ses hommes massacrés par les Indiens. Ils prennent prisonnier le chef des Indiens Tucsos et le ramènent vivant jusqu'au Fort Winston. ne pouvant pas garder le prisonnier, le colonnel Drumm ordonne à Lance de choisir un officier pour escorter le prisonnier au Fort Grant. Lance se propose pour cette mission suicide. Drumm lui demander de se raviser pour garder le Fort et d'envoyer Holloway à la place. Les hommes de Lance l'accusent d'avoir envoyé Holloway, son rival auprès de Cathy Eversham.

L’histoire retrace le parcours d’un officier de cavalerie (Grégory Peck), accusé injustement d’avoir envoyé délibérément l’un de ses officiers et rival amoureux à la mort. Pour retrouver son honneur, il demande à commander une périlleuse mission dont le but est de contenir les raids Apaches jusqu’à l’arrivée de renforts.

Accompagné de quelques hommes, qu’il a lui-même choisi comme étant les moins indispensables au fort (lâches, alcooliques, brutes, malades…) et dont la plupart le haïsse, ils vont devoir tenir un bastion à la sortie d’un défilé, seul point de passage possible pour les indiens.

Après une première partie assez conventionnelle le film, bien servi par une belle photo noir et blanc et des décors de studio minimalistes, plonge dans une ambiance angoissante, et certaines scènes comme celle du retour du scout en sang, est digne d’un film d’épouvante.

L'attente oppressante de l’attaque indienne fait ressortir les travers des différents soldats, interprétés par des habitués des second rôles westerns : Ward Bond, Neville Brand, Lon Chaney Jr, Steve Brodie…

Mais le côté psychologique des protagonistes reste relativement superficiel et on pourra regretter que la personnalité de certains ne soient pas plus exploité, telle celle du soldat arabe joué par Lon Chaney Jr (on a l’impression de se retrouver dans un film sur la légion étrangère par moment) dont on ne sait d’où il vient. De même, on n’a aucune idée de ce qu’il advient des deux soldats fait prisonniers par les apaches à un moment, nous les quittons en pleine bagarre sans connaître leur sort final.
Même si ce n’est pas le meilleur film de Gordon Douglas dans le genre (on peut lui préférer des westerns comme les excellents : « Face au châtiment » -The Doolins of Oklahoma - 1949 ou « Rio Conchos » 1964), « Fort invincible » mérite d’être à nouveau découvert. Western quelque peu atypique où l’on sent divers genres se côtoyer (western, film noir, aventures, épouvante…) il se laisse voir avec plaisir, et l’on ne peut que se féliciter d’avoir à nouveau la chance de le visionner.
Tecumseh





Test du DVD édité par Artus films - Disponible

Extrait du film :

1.33 4/3 Noir et blanc
Paru il y a un peu plus de 3 ans aux Etats-Unis, Fort invincible se faisait attendre en France d'autant que le film était difficile à trouver.

La copie, bien que supérieure à une VHS, est hélas très moyenne avec son lot d'artefacts et une définition plus ou moins rigoureuse. Elle permettra tout de même de découvrir le film.

1) Anglais 2.0 192 Kb/s.
2) Français 2.0 192 Kb/s.
L'éditeur a pris le soin d'inclure la version Française (devenue rare) tout en concédant le mauvais état de cette piste dont la restauration limitée n'a pas permis de faire grand chose. Si la VF ne rivalise pas avec la VO lors des passages musicaux et mis à part quelques passages, elle demeure assez correcte.
A noter que la VF a un trou à la 9e minute pendant 2 secondes.
Certains passages comme la 90e minute ont un souffle majeur pendant quelques secondes. certains passages ont des bruits parasites.

La VO est en bon état.
Sous-titres : Français

Interview avec Eddy Moine (VF - 33'06)
Réflexion autour du côté "Douze salopards" du film, sur les différents protagonistes du film, les seconds-rôles.
Les commentaires spontanés d'Eddy Moine sont succulents (un peu dans le même ton que ceux de son père Eddy Mitchell dans La Dernière Séance) et éclairés. Passionnant !

Diaporama d'affiches et photos (2'18)

Extraits de films
Etrait du film et de 3 autres sorties de l'éditeur.

On saluera l'éditeur qui a pris soin de nous contacter pour obtenir des affiches pour la conception de la jaquette.

Par Cole Armin - mercredi 29 février 2012
Remerciements : Artus films

Test DVD - Fort Invincible (Only the valiant) 1951 - Western Movies - DVD Z2 Artus films Test DVD - Fort Invincible (Only the valiant) 1951 - Western Movies - DVD Z2 Artus films

Test DVD - Fort Invincible (Only the valiant) 1951 - Western Movies - DVD Z2 Artus films
Menu du DVD - Copyright Artus films


Test DVD - Fort Invincible (Only the valiant) 1951 - Western Movies - DVD Z2 Artus films

Test DVD - Fort Invincible (Only the valiant) 1951 - Western Movies - DVD Z2 Artus films

Test DVD - Fort Invincible (Only the valiant) 1951 - Western Movies - DVD Z2 Artus films

Test DVD - Fort Invincible (Only the valiant) 1951 - Western Movies - DVD Z2 Artus films

Test DVD - Fort Invincible (Only the valiant) 1951 - Western Movies - DVD Z2 Artus films

Copyright Artus films

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films réalisés par Gordon Douglas :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Gregory Peck :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Barbara Payton :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Ward Bond :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Gig Young :




© Copyright Western Movies 2004-2021